J’avais un vieux rêve qui consistait à partir vivre une année entière en Australie. Lorsque ma compagne m’a parlé du prix très attractif des billets d’avion « mufti-destination » ou encore « billet tour du monde », l’idée d’aller juste en Australie s’est estompée au profit d’un vrai tour du monde, avec tout de même une étape de 6 mois en Australie.

Pour résumer, nous avons décidé de partir pour une année complète, en commençant par l’Asie du Sud – Est, puis la Malaise, Singapour, l’Indonésie. Toutes ces étapes prendront 3 mois. Puis, direction de la mégalopole de Sydney pour une durée de 6 mois. L’idée c’est de découvrir la vie de ses habitants en travaillant et en essayant de rencontrer des gens qui en sont originaires. Le retour est prévu par l’Océan Pacifique et par les États-Unis, pour une durée également de 3 mois.

Après avoir informé nos employeurs respectifs de notre projet, réuni nos économies, réglé les formalités administratives, libéré notre appartement, il était venu le temps pour ma compagne et moi-même de préparer nos affaires.

Le choix des affaires à emporter a été assez compliqué. C’est la première fois que nous partons pour une longue période et avec un statut de « SDF ». Il a fallu trouver un compromis entre la légèreté (pour permettre une mobilité simple et réactive), l’autonomie afin de pouvoir disposer de tout ce dont on pourrait avoir besoin pendant 1 an (sans devoir / pouvoir acheter quelque chose). Et enfin, il fallait que nous puissions tenir la distance avec toutes nos affaires, donc trouver une solution confortable.

Nous avons choisi chacun d’avoir 2 sacs. Pour le sac principal, nous avons respectivement choisi le sac Deuter Helion 60 litres et 80 litres. Pour le second, nous avons choisi respectivement un sac Lowepro Photo Hatchback ainsi qu’un sac Eastpak qui permet une contenance importante.

Les affaires pour un tour du monde

Me concernant, voici la liste de mes affaires en commençant par le sac Deuter Helion 80 :

  • une trousse de toilette complète avec gel douche, savon, 2 petites serviettes microfibre, une brosse à dent électrique et un rasoir électrique (barbe + cheveux) ;
  • une trousse de secours avec tout le nécessaire pour soigner des blessures ;
  • un sac de compression étanche (avec à l’intérieur un sachet avec des affaires de plage, un sac avec des sous-vêtements, la moustiquaire 2 personnes) ;
    • le sachet avec des affaires de plage comprend 1 short de bain, 1 lycra, une serviette taille moyenne en microfibre, une paire de chausson pour aller dans l’eau, une montre ordinateur de plongée, des palmes, un masque et un tuba ;
    • le sac de sous-vêtements comprend 4 caleçons, 1 paire de chaussettes « running », une paire de chaussettes noire, une blanche, une paire de chaussettes de randonnée (courte), 2 lacets de rechange ;
  • un petit sac de compression pour les affaires de sport comprenant 1 short pour le footing, 2 tee-shirts techniques, 1 sous-vêtement odlo pour les grands froids, 1 cuissard long de running le carnet et les licences de plongées ;
  • pour dormir j’ai prévu 1 sac de couchage Quechua S15 light de 760g (pour une température de 15°C), 1 sac à viande Sea to Summit en Coolmax (qui permet de dormir dans ses propres draps ou permet d’augmenter la chaleur dans le sac de couchage par nuit plus froide) et enfn un pyjama long ;
  • le grand sac de compression regroupe les différents habits avec 1 pantalon noir synthétique, 1 pantalon en lin, 1 short synthétique, 1 short en coton, 1 pull sans manches, 1 polaire sans manche, 1 polaire manches longues, 2 tee-shirts manches longues, 4 tee-shirts manches courtes, 1 chemise longue noire et une chemise courte à carreaux ;
  • 1 veste en Gore Tex ;
  • 1 sachet avec 75 jours de Malarone (anti-paludisme pour la partie Asie) ;
  • 1 sachet avec les différents chargeurs électriques et câbles USB ;
  • 1 flight bag pour emballer le sac Deuter et ainsi éviter qu’il soit cassé ou abîmé lors des voyages en avion ;
  • 1 ceinture « cache billets » ;
  • 1 disque dure USB ;
  • 1 caméra type GoPro avec une perche et un « gilet » ;
  • 1 appareil photo type Bridge ;
  • 1 EEE PC ;
  • 1 porte feuille, 1 simple téléphone, 1 cahier, 1 couteau suisse, 1 couteau couverts, 1 lampe frontale, 1 pochette A4 avec des CV en format Australien.

Avec tout cela on arrive à 22 kg ! Les appareils électroniques sont mis dans le sac à dos que je prends avec moi en cabine. J’ai en plus dans ce sac une petite trousse de toilette, 1 paire de chaussettes de contention, 1 caleçon…

Certains diront que c’est beaucoup trop. Je vous dirais avec l’expérience si je regrette effectivement d’avoir pris certaines choses !

Et vous, qu’auriez-vous emmené en plus ou en moins dans votre sac pour un tour du monde ?