Vientiane est notre première étape. C’est une destination particulière pour Nelly BLY car son papa vit là-bas depuis quelques années. C’est donc une destination régulière et comme première étape, c’est plus une occasion de retrouvailles que de découverte de la ville ou même du pays.

Dans le paysage des capitales asiatiques, Vientiane est une petite ville avec environs 700 000 habitants aujourd’hui. Le pays compte un peu moins de 7 millions d’habitants. En 2009, le Laos était l’un des pays le plus pauvre au monde, l’aide internationale assurant 10 % de son PIB (revenu par habitant d’environs 100 $US/mois).

Comme partout en Asie, là-bas tout semble aller très vite. Le Laos est le pays d’Asie du Sud-Est qui a la plus forte croissance (plus de 8,5 % par an), une inflation folle a rendu les terrains à bâtir encore disponibles totalement hors de prix (certains coins du centre villes à proximité du Mekong atteignent plus de 1000 $US/m2).

L’émergence visible d’une nouvelle classe moyenne mais surtout d’une nouvelle classe aisée voir très aisée n’échappera pas à la personne qui passera 2 ou 3 jours à Vientiane. Les pays voisins semblent vouloir s’approprier ce nouveau ou futur nouveau « grand centre de la consommation ». Plusieurs centres commerciaux du type « CBD » sont en projet. Les marchés de construction ont quasiment tous été gagnés par les chinois.

Une ville dans la ville est également prévue sur plusieurs hectares, en plein cœur de Vientiane, par les chinois et pour les chinois. D’ailleurs, ils vont construire d’autres villes dans le pays. Ils ont même déjà totalement « colonisé » tout le Nord où tout n’est indiqué qu’en Chinois et tout ne se paye qu’en Yuan, à l’instar du Kip Laotien ou du dollars américain, largement utilisé partout dans le pays.

Ce qui est curieux, c’est que en tant que « Phalang », c’est à dire en tant qu’étranger au Laos, vous ne pouvez pas acheter de maison ou de terrain, ni créer une entreprise. Vous devez avoir un époux/épouse Lao. Or, cette loi ne s’applique pas aux Chinois qui peuvent donc investir comme ils veulent dans le pays… Peut être que ce grand privilège vient du fait que le Laos tire de grands bénéfices du Mekong (pêche, hydroélectricité…) et que la source du fleuve se trouve au Tibet…

Les Vietnamiens également ont prévu leurs quartiers tout beaux tout neufs. Les Cambodgiens arrivent également à Vientiane pour trouver du travail. Enfin, les jeunes Lao des campagnes viennent également à Vientiane pour y trouver un meilleur avenir. Il y a de plus en plus de touristes et d’expatriés. C’est pour toutes ces raisons que les autorités de la ville prédisent qu’en 2030, la capitale Laotienne comptera plus d’un million et demi d’habitants. Vientiane est donc dors et déjà une ville très cosmopolite.

Le Laos est le pays des éléphants mais aussi du sourire. Contrairement aux autres pays d’Asie, les habitants du Laos semblent sincèrement heureux, ils semblent être vrais dans leurs sourires et dans ce qu’ils ont pu nous exprimer. Les Laotiens ont un état d’esprit vraiment intéressant. Et c’est ce côté humain qui nous a semblé être l’une des choses les plus intéressante du pays. Ça sera d’autant plus vrai en s’éloignant de la ville vers les villages typiques.

Le Patuxai est un arc de triomphe du centre de Vientiane.

Le Patuxai est un arc de triomphe du centre de Vientiane.

Quelques jours suffiront pour visiter tous les points d’intérêt à Vientiane. Si le soleil, les bons restaurants et la douceur de vivre vous suffisent alors c’est parfait. Vous pourrez également profiter de votre temps libre pour visiter le pays et sa nature magnifique. Un Treck dans la jungle au Nord-Est du pays. La visite de l’ancienne capitale du pays, Luang Prabang qui est classée patrimoine mondiale de l’Unesco. Sur le chemin de Vientiane depuis Luang Prabang, accordez-vous une escapade de quelques jours à Vang Vieng au bord de la rivière pour profiter d’un hôtel avec piscine ou pour vous balader dans de somptueux paysages ou simplement pour boire une bonne « Beer Lao » après s’être baigné au Blue Lagon !

Voici une liste non exhaustive de choses à faire au Laos :

− visiter la forêt de singes protégés par les villageois à Savannakhet,
− découvrir la chute d’eau de Khouang Si à Luang Prabang,
− faire une randonnée à dos d’éléphants sur la rivière de Nam Khan à Luang Prabang,
− faire un trekking dans le parc national de Phou Khao Kouay à Bolikhamxay,
− découvrir la chute d’eau de Yuang d’une hauteur de 40m à Champassak,
− trouver la grotte de Kong Lor avec une rivière naturelle à Khammououane,
− découvrir un village d’Akha sur la piste de trekking de Phongsaly.

N’hésitez pas, vous aussi, à nous faire part de vos découvertes dans ce superbe pays et à nous partager vos bons plans !